La petite musique d’hiver

J’attendais l’automne avec impatience, mais l’hiver à fait place à la fin d’été, sans transition. Même s’ il nous faut attendre le mois de décembre pour avoir officiellement froid, quand il fait 18°C dans mon appartement, pour moi, c’est déjà l’hiver. Quand je sors avec mon manteau sans avoir eu l’occasion de porter une veste de demi-saison aussi. J’avais hâte que les premiers frimas montrent le bout de leur nez, car après un été entier à mourir de chaud et dégouliner, je trouvais moyen de porter encore des t-shirts et des sandales à la fin du mois d’octobre. Evidemment, maintenant, je râle quand je me lève le matin à 6h30, qu’il fait nuit, que je suis obligée de mettre une (très glamour) polaire et que je me gèle dans la salle de bain en prenant ma douche. Jamais contente celle-ci, vraiment.

Heureusement quand le climat n’est plus clément, on peut faire des tas de choses chouettes. Les premiers froids, sont en effet l’occasion:

– De préparer une bonne grosse soupe pleine de légumes dans la cocotte, en écoutant la BO de Mary Poppins.

– D’acheter de nouvelles sortes de thés ou tisanes aux arômes hivernaux pour se réchauffer quand le ciel est gris : thé de Noël, délicieux Earl Grey, cannelle, amande, menthe poivrée…

– De faire brûler des bougies à la vanille ou de l’extrait de santal dans le brûle-parfum, pour rendre son chez-soi accueillant et réconfortant.

– De se rouler dans une couverture et bouquiner sur le canapé sans culpabiliser et sans se dire qu’on serait mieux à faire une activité de plein air (ce qui ne m’arrivait pas souvent à vrai dire, j’ai 20.000 livres que je dois absolument lire dans ma PAL, et ce depuis des mois!)

– De reprendre d’assaut les pubs et les bars à vin, mais à l’intérieur!

– De se terrer dans les cinéma et les salles d’opéra. Quand je pense que je suis montpelliéraine depuis 9 ans et que je n’ai jamais mis les pieds à l’Opéra Comédie, j’ai honte. Cette année sera la bonne! Il est trop tard pour le Psyché de Lully (il ne reste que des mauvaises places) mais je ne raterai pas la Traviata, même s’il faut attendre mai. J’ai bien envie de voir Otello (de Verdi, de nouveau) en janvier, mais il se joue au Corum, dont la salle est très honorable mais ne possède pas le style à l’italienne de l’opéra Comédie. J’attends que le programme des concerts du conservatoire de musique soit disponible, les orchestres jouent souvent dans une salle de l’opéra et c’est gratuit. D’une manière générale, il faut que je me motive cette année car j’ai trop peu profité des manifestations culturelles de ma ville, qui sont très nombreuses tout au long de l’année, et de qualité. Shame on me!

 

L'opéra Comédie

L'opéra Comédie

– De faire des soirées tajine ou raclettes avec les copains, parce-que c’est toujours très sympa!

– De regarder des séries sous la couette sur le petit écran de son ordinateur portable.

– De ressortir, enfin, ses manteaux, ses grosses écharpes toute douces, son béret, ses gants en cuir, ses bottes, ses jupes doublées et ses collants bien épais. Si je ne sais jamais comment m’habiller en été, en hiver c’est un plaisir (et d’une simplicité enfantine!).

Et vous l’hiver?

 

Publicités

4 réflexions sur “La petite musique d’hiver

  1. Emma dit :

    Tout pareil !
    L’approche de l’hiver me donne vraiment envie de cocooner sans jamais culpabiliser ! Repas un brin plus riches (quoi ? la tartiflette c’est hyper diététique, non ?!), thés fumants à déguster en lisant un bon livre, écharpes immenses et manteaux douillets pour s’envelopper et bars à vin à squatter ^^
    L’Opéra Comédie a l’air magnifique, j’espère que tu auras l’occasion d’y aller cette année.
    Moi je rêve d’un ballet à l’Opéra Garnier, pas mal aussi dans son genre !

    • Emily G. dit :

      Je confirme, la tartiflette c’est très diététique, surtout quand on y ajoute du vin et un dessert!
      Un ballet à l’Opéra Garnier, je plussoie, c’est à tenter!

  2. sonia dit :

    Bon… comment répondre à ça, je croyais vivre l’hiver à Taiwan, car oui, il fait froid et humide à partir de fin novembre jusqu’en février bien tassé. Mais quand j’ai mis les pieds en France en février, j’ai compris ce qu’était le froid, le vrai, le sec, le vent, la peau tirée!

    Évidemment, dans mes valises, il y avait 1 paire de ballerine et même pas une veste potable pour supporter Paris pendant 4 jours.

    Haha, l’hiver français me manque pas, sauf toutes les choses dont tu parles, rajoute à ça l’ambiance de Noel!

    J’aime vraiment bien tes posts.

    • Emily G. dit :

      J’aime bien l’hiver (sauf quand je me gèle dans ma salle de bain)! Les saisons marquées conviennent bien à mon horloge biologique eheh.
      Froid et humide en même temps ça ne doit pas être super agréable, non?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s