Huggy-les-bons-tuyaux

J’ai ENFIN terminé cet article sur lequel j’ai planché dix jours durant (pas à plein temps, je vous rassure!). Dire que je suis contente n’est pas peu dire, je me sens soulagée comme jamais. Ceci dit, vu que je suis un peu maso, j’ai deux colloques qui arrivent dans quelques mois et je vais devoir les préparer à l’avance pour éviter de me rétamer le Jour J (je n’ai jamais fait d’intervention en public, j’ai peur!!!) …

Etre doctorant requiert une certaine dose d’astuce pour optimiser son temps. Le thésard un tant soit peu consciencieux (oui, c’est mon cas, vous en doutiez?) culpabilisant dès qu’il ose vaquer à de triviales occupations au lieu de travailler, la question est: comment grappiller quelques heures à une  journée qui n’en contient que 24?

Eh bien, voici pour vous en exclusivité les bon tuyaux de tata Emily! Le principe de base pour perdre le moins de temps possible: cumuler les activités culpabilisantes avec les activités obligatoires. Voici quelques exemples concrets et applicables:

– Si comme moi vous êtes accro aux blogs, une solution toute trouvée: parcourir la blogo lors des repas (manger, c’est incontournable, non?) Cela nécessite bien sûr de posséder un ordinateur portable (ou d’entreprendre de manger sur son bureau, moins pratique). Un peu compliqué au début quand on n’a pas l’habitude, voici quelques petits trucs qui vous simplifieront la vie: vous vous demandez sans doute comment manier la fourchette ET le touchpad? Facile, on clique quand on mastique! Inconvénient du combo: si vous n’êtes pas très dexte, votre ordinateur risque de finir tâché et plein de sauce.

– Vous avez une folle envie de regarder Maman cherche l’amour, 100% Mag ou encore Un diner presque parfait, mais vous savez que c’est MAL. TRES MAL. D’ailleurs, le tome III des « Nuits d’épreuves avant le mariage des villageoises de Bavière de 1715 à 1822 » vous contemple d’un oeil réprobateur du haut de l’étagère de la bibliothèque. Pour éviter de culpabiliser, mettez vous au repassage devant l’écran ou faites la poussière. Vu qu’il faut bien faire le ménage et qu’on peut difficilement lire ou écrire en maniant le chiffon, culpabilité zéro!

– Aïe, le téléphone sonne et quand vous décrochez, vous entendez la douce voix de Maman/Tante Ursule/Meilleure Copine. Manque de bol, c’est le coup de fil hebdomadaire qui, vous le savez, va durer 1h30. Pas d’affolement: si on vous appelle sur votre portable, profitez-en pour descendre les poubelles ou aller faire les courses (tout le monde sait coincer le combiné entre l’épaule et le menton, hein, je ne vas pas vous faire un dessin). Si on vous appelle sur votre fixe, entreprenez de faire la vaisselle ou balayer la terrasse. Si votre fixe possède un fil, tant pis pour vous, vous n’aviez qu’à être un peu plus moderne (vous pouvez toujours tenter les exercices de yoga)!

– Vous devez absolument amener le loyer à votre agence/ aller à la poste récupérer le Tome IV des »Nuits d’épreuves avant le mariage des villageoises de Bavière de 1715 à 1822″ qu’Amazon.com viens de vous expédier/ porter un chèque à la banque: autant de précieuses minutes passées loin de votre chère thèse. Eh bien, tant qu’à y être, passez chez Zara ou H&M essayer cette petite jupe sur laquelle vous louchiez depuis longtemps! D’une, ça vous fera du bien, de deux, vous n’aurez pas à sortir de nouveau quand, devant votre page Word blanche, vous fantasmerez sur la jupette au lieu d’écrire des trucs intelligents.

Merci qui?

Publicités

3 réflexions sur “Huggy-les-bons-tuyaux

  1. camille dit :

    merci Bibi 😀

    H&M est juste à côté de Mon op quand je vais faire des courses, mais je préfère perdre une heure au rayon des vernis en fait. Ca me fascine assez les vernis en ce moment!

  2. Emma dit :

    Moi aussi je retiens le coup du ménage devant l’émission bien pourrie histoire de moins culpabiliser !!
    Ma directrice de thèse n’arrête pas de me répéter qu' »une thèse, c’est beaaaaaaaauuuuuuucoup de travail » et j’ai envie de lui dire « si tu savais que je viens de passer trois heures à bloguer ! »
    Félicitations pour ton article et surtout bon courage pour tes colloques. Il faudra que tu nous racontes ça (en tout cas, moi ça m’intéresse beaucoup) !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s