Coquillages et crustacés

Je sais que vous attendez tous les scans des photos démentes sorties des poubelles par mon papa en goguette au Havre, mais ce ne sera pas pour aujourd’hui. Mais pourquoi est-elle si méchante? me demanderont les geignards. Eh bien parce-que.

Si vous voulez vraiment tout savoir, je me suis pris hier la plus grosse cuite de ma vie (d’habitude je suis seulement gaie tout me plaît) et j’ai enfin expérimenté ce que ça faisait quand le monde tournait autour de vous et que l’alcool menaçait de s’expulser tout seul de votre estomac. Oui, 27 ans, autant de Noëls, de jours de l’an et d’anniversaires, et jamais encore l’alcool ne m’avait rendue malade, même pas ce jour d’été où, il y a dix ans, bien attaquée au pastis (scandaleuse jeunesse) je voyais des feux follets par la fenêtre. Aujourd’hui, 18h23, après de l’aspirine, des litres d’eau, une journée improductive au possible passée presque entièrement à dormir et à avoir envie de dégobiller, je, soussigné infâme mollusque rampant honteux aux cellules imbibées de beaujolais et à la tête souffreteuse, déclare bien haut que:

1/ mon foie est officiellement décédé hier soir entre 1h et 1h30 du matin.

2/ les Tucs, Pringles et autres chips ne sont pas assimilés à de la nourriture et ne peuvent en conséquence pas tenir lieu d’éponge stomacale.

3/l’alcool, c’est mal.

4/deux soirées dans la semaine, c’est trop pour mon âge canonique.

5/ je ne boirai plus jamais aussi vite de ma vie.

6/je vais vivre dorénavant une vie d’ascète, parce que mine de rien, j’ai une thèse à rédiger et j’ai grand besoin de mon cerveau (voire de toute autre partie de mon corps).

Amen.

Bref, avant mon rdv aux AA de me recoucher, je voudrais vous faire partager cette splendide vitrine d’un salon de coiffure situé sur le port de Cherbourg.

Des messieurs aussi beaux que Rudolph Valentino, des coquillages, de charmants rideaux, une adorable scène où schtroumpfs et santons se mêlent joyeusement, une ambiance bord de mer à se damner: tant de bon goût réuni en une seule boutique, c’est délicieux. Je me suis interrogée sur l’éventuelle présence d’un second degré pour finalement conclure qu’il n’y en avait certainement pas (sinon, c’est moins drôle).

Sur ce, vous m’excuserez, mais l’écran de mon ordinateur m’agresse le cervelet.

Publicités

9 réflexions sur “Coquillages et crustacés

  1. Elizabeth dit :

    J’adore le concept de la crèche avec des Schroumphfes !!! Jamais j’aurais pensé à un concept aussi… hype (???)

    Je pense que parfois… la province nous donne de bonnes occasions pour sourire !

    • Emily G. dit :

      Je suis sure qu’en creusant bien, Paris doit nous révéler de très belles surprises (mais dommage, il n’y a pas la mer). Ceci dit, je n’ai jamais vu quelque chose d’aussi kitsch à Montpellier…
      Finalement, pour Noël, la crèche en schtroumpfs c’est tout un concept. Je me disais qu’en surprises kinder, ça peut être particulier aussi (et économique) 😉

  2. sierralemon dit :

    Ben hé, c’est quand même remarquable d’avoir collectionné les schtroumpfs si religieusement, peut-être pendant des années et des années… Il faut bien qu’on puisse mettre en valeur une telle collection !

  3. Eve.G dit :

    Mouhaha!! Bonne remise de cuite!!

    Malheureusement, on a beau se dire qu’on ne nous y reprendra plus, ça arrive encore!!
    J’en ai eu 3 monumentales :
    A mes 18 ans, goutant pour la quasi première fois de l’alcool (au bout de 2 verres je roulais sous la table)
    A 24 ans et je ne me souviens plus de rien
    A 28 ans et je me souviens plus de rien et le lendemain je pouvais même pas boire de l’eau tellement mon estomac me faisait la gueule!!
    Donc je compatis !!

    Et je trouve que l’association avec cette mirifique vitrine est très bien choisie, je trouve que ça illustre très bien un cerveau en cuite!! 🙂

    bon rétablissement!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s