Me vint une vision dans l’eau de Seltz

– Fatiguée, fatiguée, fatiguée…

– Si toi aussi les gens tombent sur ton blog en googlant « femme qui fait pipi », lève la main! Désolée pour les adeptes de la douche dorée (charmant terme au passage), ce n’est pas le genre de la maison…

– Je viens de voir le génial documentaire d’Arte qui passait hier sur le Shanghai des années 1930 et j’en suis tout émoustillée. Un peu triste de n’avoir jamais connu ça, aussi. Je vais vous avouer un petit secret: si je pouvais remonter le temps, c’est dans cette ville et à cette époque que je vivrais. La classe des années 30, les concessions étrangères, les réceptions européennes, les femmes en qipao, les fumeries d’opium, les triades, le renouveau intellectuel, littéraire et cinématographique de la (jeune) République de Chine se mêlent en un flou artistique dans mon esprit tordu de fille du XXIème siècle qui fait lors complètement abstraction de la mentalité quasi-coloniale de l’époque et de l’impossible mélange des populations. Que voulez-vous, c’est mon coté romantique… Je constate cependant que  tout me ramène toujours à André Malraux et Albert Londres. This is my fate.

– Les photos d’AGIP ne sont toujours pas scannées. A chaque fois que l’Informaticien de la maison me demande « Tu veux que je te montre comment ça marche? », je réponds invariablement « Oui, plus tard » car je suis systématiquement occupée à faire autre chose. Mais promis, elles apparaitront sur ce blog sous peu!

– Sous peu aussi, je vais publier ma wish-list de Noël! Non que je m’attende à ce que l’on me fasse des cadeaux par ce biais (seules deux personnes que je connais réellement lisent ce blog, dont une qui réside à l’autre bout du monde), mais ça me permettra d’y voir un peu plus clair dans mes désirs. Cela étant, cette année ils sont minimes, je crois que je commence à saturer au niveau « possession ». J’ai surtout envie de petites choses utiles et pas très chères et, bien sûr, de bouquins.

– Je n’irai pas me faire vacciner contre la grippe A, malgré la campagne qui commence (je rappelle que je travaille dans un établissement scolaire). Je ne peux pas me résoudre à faire subir un mon organisme un traumatisme qui le rendra de toute façon malade (je supporte très mal les vaccins) et je pense que l’on n’a pas assez de recul pour bien cerner les conséquences d’une telle opération. Enfin, ce n’est que mon avis. En prévention, je me lave les mains 36 fois par jour et je vais commencer à me concocter des potions magiques à base d’huiles essentielles et de plantes, de quoi renforcer mon système immunitaire pour l’hiver qui approche.

– C’est tout pour aujourd’hui!

Publicités

2 réflexions sur “Me vint une vision dans l’eau de Seltz

  1. Mathioulet dit :

    Tandis que des médailles d’impérator font briller à sa taille, le bronze et l’or, le platine lui grave d’un cercle froid, la marque des esclaves à chaque doigt.

    🙂

  2. Miss Sunalee dit :

    J’ai aussi été passionnée par le documentaire sur Shanghai ! Les jolies robes, chinoises et occidentales, les soirées dansantes, les barmen chinois concoctant des cocktails… Toute une époque !
    Et à part ça, j’ai déjà fait ma wishlist…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s