Gourmandises de Noël

Le souci quand on fête deux fois Noël (le 24 au soir chez mes grands-parents, puis le 25 à midi dans la famille de Chéri), c’est que l’on a deux fois plus de cadeaux à faire et pas forcément le budget qui va avec. De plus, avouons-le, on n’a pas forcément d’inspiration (manque d’affinités avec certaines personnes, méconnaissance de leurs goûts, etc). L’année dernière, pour ne léser personne, j’ai eu l’idée de confectionner de jolis sachets de gourmandises, afin que tout le monde trouve quelques chose sous le sapin (l’année précédente, certaines personnes auxquelles je n’avais rien offert m’avaient fait un cadeau… Même si on me pardonne d’être étudiante et un peu fauchée, c’est un peu la honte). Partant du constat que des friandises maison font toujours plaisir, j’ai donc réitéré cette année, avec l’aide de Chéri qui a également joué le rôle de photographe officiel!

Dans les sachets de Noël, nous aurons donc:

– des mendiants, au chocolat noir et blanc.

– du pain d’épices (recette issue du livre de cuisine de mon arrière-grand-mère!)

– des cookies au chocolat et aux noisettes (ceux que ma maman faisait quand j’étais petite, ils sont divins!)

– des madeleines à la vanille et au citron

Aujourd’hui, nous avons commencé par les mendiants…

Bienvenue dans la cuisine!

Pendant que le chocolat fond au bain-marie...

... les fruits secs patientent sur la table.

N'oublions pas le gingembre confit!

Et hop! On étale le chocolat!

Certaines personnes coulent le chocolat dans de moules bien ronds. Moi pas, j’aime bien le côté artisanal du mendiant irrégulier.

Pendant que Chéri décore chaque mendiant avec une noisette, un cerneau de noix, une amande et un peu de gingembre, je continue mes petits tas.

On fait la même chose avec le chocolat blanc...

... tadam!

Alors, qui veut lécher la casserole?

Pendant que nous faisions les mendiants, le pain d’épices cuisait. J’aime particulièrement cette vieille recette, sans oeuf, ce qui est à mon sens très logique étant donné qu’il s’agit avant tout d’un pain et non d’un gâteau. Voilà deux ans que j’en fais pour le repas du 25 dans la famille de Chéri, on le mange avec le foie gras et c’est vraiment très bon. Il faut dire qu’avant mon pain d’épices, on avait droit à du « Prosper » (youplaboum!) industriel. Cette année, nous avons confectionné deux pains, plus clairs que d’habitude car je n’ai pas utilisé de miel brun comme la recette le préconise mais du glucose arôme miel utilisé dans la pâtisserie orientale (beaucoup moins cher étant donné les quantités qu’il faut), déniché cette après-midi au « bazar d’Agadir » (un paradis où l’on trouve entre autres toute les épices du monde à prix défiant toute concurrence). Contre toute attente, c’est vraiment très très bon! La consistance est beaucoup plus pâteuse que du miel, quant au goût il se situerait quelque part entre le miel et le caramel.

Voilà la bête, un peu boursoufflée...

Le deuxième est par-fait!

Demain nous nous lancerons dans les madeleines et les cookies. J’espère pouvoir vous montrer les sachets finis, mais je ne sais pas si j’aurais le temps car nous devons nous rendre chez ma grand-mère pour l’apéritif.

Si je ne repasse pas par ici avant demain, je vous souhaite à tous un joyeux Noël!

Publicités

3 réflexions sur “Gourmandises de Noël

  1. madeleinemiranda dit :

    C’est super! Demain j’avais justement l’intention de faire de mendiants au chocolat noir, j’ai déjà pris le chocolat, les fruits confits… Miam!

    Joyeuses fêtes à toi, et merci pour tes recettes!

    Bises

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s