It is a truth universally acknowledged, that a single man in possession of a good fortune, must be in want of a wife.

Depuis quelques temps, Chéri était curieux de découvrir la version BBC de Pride and Prejudice que j’aime tant (je suis capable de regarder les 6 épisodes d’affilée – 5h en tout).

Bien que les sous-titres français n’existent pas (l’anglais n’est pas vraiment sa tasse de thé), il a quand même tenu à la regarder, afin de partager mes centres d’intérêt.

J’avais quand même quelques appréhensions. Quelque chose me disait que Jane Austen + cerveau masculin = aïe aïe aïe. Du coup, avant, je l’ai bien mis en garde : « Je te préviens », j’ai dit, « c’est un truc de FILLE. Si tu veux qu’on arrête, tu me le dis ».

« Oui oui », a répondu l’Inconscient.

« Tu veux que je te raconte vite fait l’histoire avant? », j’ai demandé, déjà honteuse de ce que j’étais sur le point de lui imposer. « Ah mais non », s’est écrié le Grand Fou.

Pendant la scène de bal à Meryton, à la première apparition de Mr Darcy, Chéri a dit : « Ah je vois, lui, c’est le beau ténébreux du film, en fait. »

Ben voilà. Il a TOUT compris.

Publicités

15 réflexions sur “It is a truth universally acknowledged, that a single man in possession of a good fortune, must be in want of a wife.

  1. Eve.G dit :

    Mais je comprends plus rien, il est AUSSI dans les épisodes de la BBC Colin Firth ?

    Il jouait pas dans le film avec Emma Thompson ?

    Je ne les ai pas vus (jamais pu alors que j’aurais voulu!) , j’ai juste lu les livres, donc j’attends que tu déverses sur moi ta science infinie de Jane Austen…

    Autant pour moi, j’ai confondu avec Sense and Sensibility (oui mais aussi elle est chiante des fois jane Austen avec ses noms là)

    J’aurais bien aimé que Colin Firth joue avec Emma Thompson moi.

  2. camille dit :

    Eh mais si les sous titres en français existent maintenant! je les ai moi, je pense que la fnac a refourgué des vieux dvd dans le coffret. As tu déjà vu North & south, produit par la BBC, une adaptation d’Elizabeth Gaskell qui n’a rien à voir avec la série avec Patrick Swayze. Je suis sure que ça te plairait!

  3. Emily G. dit :

    @Eve G.: C’est bien ça : pas de Colin dans Sense and Sensibility (en revanche il y a Hugh Grant).
    Je suis d’accord avec toi, entre Orgueil et Préjugés, Raison et Sentiment, Guerre et Paix, Titi et Grosminet, on s’y perd! 😉
    Sinon, ma science en Jane Austen est globalement assez limitée (je ne suis spécialiste qu’en Pride&Préjudice… eh eh), j’attends de regarder les DVD de Emma, Mansfield Park et Northanger Abbey pour combler mes lacunes! (je ne manquerais pas de faire des comptes-rendus).

    @Camille: C’est vrai??? J’ai cherché les sous-titres français partout sur le net, impossible de les trouver! J’ai peut-être la polio?
    En ce qui concerne North and South, jamais entendu parler, mais tu as piqué ma curiosité…

  4. Romain dit :

    Jane Austen + cerveau masculin = aïe aïe aïe

    vraiment n’importe quoi !

    Si tu aimes Jane Austen, tu devrais adorer William Somerset Maugham.

  5. Emily G. dit :

    @Romain : Je parlais des adaptations télévisée ou cinéma. Lire les livres de Jane Austen, d’accord, car ce sont des classiques de la littérature anglaise. Mais très honnêtement, je ne vois pas un seul monsieur de mon entourage regarder Pride &Prejudice de lui même pour le plaisir (surtout la version BBC qui dure 6h).
    Concernant Somerset Maugham, j’ai lu « Le paravent chinois » mais j’en ai un souvenir quasi nul, car ça date vraiment… Je me souviens du titre mais pas vraiment de l’histoire.

  6. Anne-Elisabeth dit :

    Hiiiiiiiiiiii ! Non mais hiiiiiiiiiiiii, quoi ! 😀

    Bon, si ça peut te rassurer, un de mes frères et mon père adorent P&P par la BBC, à tel point qu’on a le DVD en deux versions au moins ( trois, si ça se trouve, j’suis plus sûre ). ( D’ailleurs, avec mon Papounet d’amour, ça donne ça :  » Je mets un épisode, OK ?  »  » Ouais ouais.  »  » Pfff, ça sert à rien de mettre le premier sans le deuxième, c’est parti ! « . Et ça, jusqu’au sixième 😉 )

  7. marinounette dit :

    Au diable les clichés ! J’apporte un élément supplémentaire à cet anti-clichisme (ne m’en voulez pas si j’invente des mots, sachez que « eyeball », « epileptic » ou encore « negotiate » ont été inventés par un grand monsieur de la littérature britannique, même si loin de moi l’idée de me comparer à lui), BREF: je suis une fille, anglophile (tiens, ça rime)(vaut mieux être anglophile, pour une prof d’anglais), et je déteste Jane Austen 🙂
    J’ai trouvé que tout était d’un prévisible indescriptible et que ça puait le happy end aux macarons. Puis j’ai trouvé que le quota de descriptions était bien trop supérieur à celui d’actions. Ne parlons pas des soeurs Brontë…
    Je préfère les bonnes grosses tragédies Shakespeariennes, où les personnages sont tous atteints de folie ^^ (les comédies aussi, d’ailleurs ma pièce préférée est une comédie, A Midsummer Night’s Dream)

    • Emily G. dit :

      Aaaah, Shakespeare … *grand cri d’émerveillement*
      Jane Austen, on sait comment ça finit, effectivement. De là à la détester pour ça … Ce que j’aime chez elle, c’est sa façon de mettre le doigt sur les petits travers humains ainsi que son cynisme. J’ai savouré comme jamais certains passages très acides de « Raison et Sentiments » (je voulais en publier quelques passage ici, d’ailleurs), alors même que je savais ce qui allait en retourner et qui allait finir avec qui. A mon avis, la trame un peu convenue ne doit pas faire oublier la plume. Enfin, comme on dit, les goûts et les couleurs …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s