A ta mémoire de scélérat.

Edit : Ça y est, je reviens du cinéma. Je ne vais pas m’étendre sur la critique de Gainsbourg, vie héroïque (je suis une très mauvaise critique de toute façon), je dirai juste que j’ai beaucoup aimé le film, surtout la partie qui retrace sa vie avant les années 1970. J’ai été surprise par la mise en scène originale, dont la bande annonce, au final, ne dévoile pas grand chose. Allez le voir (sauf si vous avez entrepris d’arrêter le tabac, je pense qu’au moins 10.000 cigarettes ont été fumées pour les besoins du tournage) !

L’article d’aujourd’hui n’en sera pas vraiment un car il faut impérativement que je termine une communication pour un colloque qui approche. Toujours cette histoire d’auto-assignation de tâches, j’ai décrété que je devais finir aujourd’hui pour pouvoir travailler sur une ébauche de plan de thèse mardi, afin de présenter ledit plan jeudi à mon directeur de recherches. Mon nouveau challenge dans la vie? Les objectifs à court terme, pour dompter la paresseuse qui sommeille en moi.

J’espère travailler assez pour me faire un petit plaisir en fin d’après midi : aller voir Gainsbourg, vie héroïque, que je vais finir par louper à force de remettre la séance à plus tard. Je voulais vous faire partager cette vidéo, dont je ne me lasse pas : génie élégant, attitude nonchalante et ultra perfectionnisme tout à la fois, c’est ce Gainsbourg là que j’aime, lui et son vibrant regard intérieur.

Publicités

6 réflexions sur “A ta mémoire de scélérat.

  1. Mona dit :

    Alors, tu as pu le voir ? Moi je sèche, je n’aime pas Gaisnbourg… Hé oui, j’ai des goûts parfaits, mais qui ne l’incluent pas 😉 !

  2. Emily G. dit :

    Han mon Dieu!
    (Les goûts et les couleurs…)
    😉

    Non, je n’ai pas pu le voir, j’ai arrêté de travailler une demie heure avant la séance seulement et je n’étais plus trop motivée… Ce sera pour la prochaine fois (ou pas)!

  3. camille dit :

    Il est vraiment bien fait ce film, et n’écoute pas ma copine Mona, Gainsbourg est un dieu de la musique et puis c’est tout! la partie sur les années 50 et 60 est extra!

  4. Emma dit :

    Ta remarque à propos des clopes dans « Gainsbourg » m’a fait sourire car j’ai pensé la même chose que toi ! Ce film est un enfer si on vient de décider d’arrêter de fumer mais même si on est toujours fumeur d’ailleurs ! Pour certains, il est déjà difficile de se passer d’une dose de nicotine pendant 2h30 (ba oui, faut compter les pubs ^^), alors se retrouver planté devant un tel film, c’est un calvaire !!

    Je te souhaite tout plein de courage pour le travail qui t’attend 🙂

    PS : les objectifs à court terme, y’a que ça de vrai ^^

  5. camille dit :

    en voyant le film, moi qui n’ait jamais fumé ( mais qui y suis de moins en moins opposée aujourd’hui) j’ai trouvé ça génial de voir autant de cigarettes à l’écran. Ca faisait un bien fou…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s