The Irish Corner.

Belfast, suite et fin.

A Belfast, il  y a une grande roue et une statue super sévère de Victoria (qui n’avait pas l’air de rigoler tous les jours). Nous sommes montés dans la grande roue de nuit, ce qui était fort intéressant pour qui aime à contempler les lumières de la ville. Vu que l’on aurait préféré voir la ville de jour, histoire de contempler les monuments, c’était un peu raté, mais on a quand même eu l’impression de faire un tour de manège.

Il y a également, comme on s’en doute, des pubs, devant lesquels zonent des types avec des chaussures blanches (si tu portes de chaussures d’une autre couleur, tu ne fais pas partie du groupe, tiens le toi pour dit). L’intérieur du Crown Liquor Saloon est absolument magnifique avec son plafond en cuir gravé, mais je n’ai malheureusement pas de photos à vous montrer.

Le Duke of York est caché dans une ruelle ornée de jardinières. Vu que l’on parle de pubs, parlons nourriture : je n’ai malheureusement pas trouvé de deep fried mars bar (spécialité définitivement écossaise), mais tout est frit néanmoins. Poulet, poisson, pommes de terre, de l’huile en veux-tu en voilà. Même au resto chinois, en accompagnement du canard et tofu (frits, of course), nous avions le choix entre du riz, des haricots ou des frites. En désespoir de cause, le troisième jour, nous avons dévoré dans notre chambre une salade toute prête achetée au Spar du coin.

A West Belfast, il y a un jardin kitsch dans lequel se recueillir devant les noms des victimes des troubles, des fresques murales dans lesquelles protestants et catholiques expriment leur identité, leurs espoirs et leurs rancoeurs, des portails qui ferment les routes et séparent encore les deux communautés certains week-ends. Un quartier qui sent bon la banlieue et l’industrie, à voir pour se plonger dans l’histoire.

J’ai aimé les bâtiments de briques rouges du centre-ville, d’ailleurs j’ai bien aimé le centre-ville tout court. Grand, aéré, sans trop de monde, offrant les activités typiques d’un centre-ville britannique pour toute dinde qui se respecte : pause au Starbucks (celui de Belfast est très confortable, beaucoup plus que ceux que j’avais testés à Londres et en Chine), pinte dans un pub, shopping dans les magasins-qu’on-n’a-pas-en-France, j’ai nommés Topshop (je n’y ai rien trouvé, d’ailleurs je n’y trouve jamais rien, en fait je crois que définitivement, n’en déplaise aux blogueuses mode, je n’aime pas ce magasin) et Primark (le règne du cheap, mais j’y ai déniché une jupe crayon sous le genou comme j’aime, bien finie,  à 5£, qui dit mieux ?)

Je n’ai pas eu la chance de visiter le jardin botanique situé aux abords de l’université car j’étais occupée par le colloque. Chéri a pris ces deux très jolies photos (cette sphère est stupéfiante), dont l’une, vous l’aurez remarqué si vous avez l’oeil, s’est immiscée dans ma bannière !

Si l’on fait abstraction de la chambre de l’auberge de jeunesse qui n’était pas terrible (car elle était prévue pour les personnes en fauteuil, les commodités étaient donc beaucoup trop basses pour nous + donnant sur une soufflerie bruyante + proche d’une boîte de nuit + à côté de la porte du couloir qui claquait + dotée d’une petite pièce adjacente dans laquelle des draps et serviettes sales trainaient par terre … hummm…) et des avions en retard qui nous ont obligés a courir sans cesse (c’est une règle immuable, quand on a une correspondance, c’est toujours le premier avion qui est en retard), j’ai beaucoup apprécié ce petit bol d’air qui m’a changé de mon quotidien. J’ai bien envie de me faire des petites escapades plus souvent, comme des week-ends dans une capitale européenne pas trop éloignée, ou un joli hôtel à 50km de chez moi (à défaut de temps pour me perdre dans les ruelles de Katmandou).

Et vous, vos envies de week-end ?

Publicités

2 réflexions sur “The Irish Corner.

  1. Emma dit :

    J’adore ces petites virées irlandaises, ça fait un bien fou, et ça donne sacrément envie de descendre une bonne pinte surtout (après un bon thé à Montpellier ;)).
    Tu avais donc emmené ton chéri dans tes valises ! Comment allier l’utile à l’agréable !
    J’imagine sans mal que ce court séjour t’a donné envie de te faire quelques petits week-end en Europe, où dans un bel hôtel, c’est aussi parfait pour se changer les idées !
    Prochain week-end pour moi (en fait, deux jours en pleine semaine), à Bruxelles très bientôt je l’espère pour visiter l’expo sur Frida Kahlo, manger des speculoos, boire de la bière et ramener de bons chocolats !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s