El blogista.

Ou comment voir si avec avec tout plein de mots clés de blogueuse influente mes stats s’affolent. Uh uh.

En cette journée consacrée à Yves Saint-Laurent sur France Inter (pour ceux qui veulent, 2000 ans d’histoire traitera aujourd’hui de la mode au XXème siècle – à 13h30) Louise Ebel est actuellement au micro dans Service public d’Isabelle Giordano et nous parle des nouveaux comportements en matière de mode, et notamment des blogs. C’est drôle, quand j’y pense des tas d’auditeurs doivent se demander où ils sont tombés, alors que quand on est coutumier de la blogosphère, tous les noms cités font tilts. J’entends déjà ma mère ou mes collègues de travail : « Louise qui ? Violette quoi ? Caroline Daily … akeuwa ? ». Mine de rien, la blogo mode est un microcosme « caché » qui a une influence considérable dans la vraie vie pour qui sait déceler le « blogger staïle » de son oeil acéré. Moi, quand je vois les fringues des lycéennes en arrivant au boulot, je SAIS immédiatement de quoi/qui elles s’inspirent. Et bizarrement, être au courant des tendances et savoir de quoi on me parle quand on cite « le blog de Betty » (même si je ne suis pas hyper copine avec les les blogs mode en général, c’est un peu comme Elle, j’aime bien à petite dose) me ferait presque me sentir comme une extra-terrestre. Les personnes que je côtoient habituellement ne lisent PAS de blog (sauf Chéri, mais c’est un doux geek); une collègue, qui a découvert Mickaël Vendetta dans La ferme célébrités (alors que quand la blogo est notre seconde maison, on connait le larron depuis au moins 3 ans), m’a même dit  » Mais ils disent qu’il était blogueur, ça veut dire quoi ? ».

Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !

Diantre, suis-je anormale ?  Je blogue depuis 5 ans, je passe des heures à surfer chez les autres pour me plonger dans leur univers car j’adore ça et je pensais que la majorité des personnes de mon âge faisaient la même chose. Que nenni ma chère ! Je m’aperçois à ma stupéfaction générale (j’ai entendu une femme prononcer cette phrase un jour, elle me fait toujours hurler de rire) que certaines personnes ont UNE seule vie (De Palmas, sors de mon corps) alors que j’en ai deux : une vraie et une virtuelle, qui sont très nettement séparées. Je ne parle jamais de mon blog au quotidien, tout comme j’essaie de garder l’anonymat quand j’écris dans mon blog. Je ne partage avec presque personne l’univers que je donne à voir dans ce blog car je n’en ai pas l’occasion mais c’est une partie de moi que j’ai envie et besoin d’exprimer. Je constate que parfois, le virtuel prend le pas sur le réel et ça m’inquiète. Pourtant, je n’ai pas bien le choix car mes amies vivent en majorité très loin (quand je dis loin, c’est à l’autre bout du monde) et je n’ai personne avec qui partager mes centres d’intérêt. C’est la raison principale qui m’a poussée à me créer un chez moi qui me ressemble sur le web, mais j’avoue que parfois, j’aimerai bien « vivre » un peu plus plutôt que me raconter avec des articles et des photos.

Je serais assez curieuse de connaître le ressenti des autres : si comme moi vous êtes solitaire par nature ou obligation, quel rapport avez-vous avec votre blog et le net ? Avez-vous tendance à vous replier dans votre « vie virtuelle » car vous y trouvez un semblant de communauté ? (Evidemment, la question ne s’adresse par à ceux qui ont 36 000 amis avec lesquels faire des tas de chose) (d’ailleurs je les maudis sur 8 générations).

Publicités

12 réflexions sur “El blogista.

  1. ela silk dit :

    Ah, et bien non, l’ambiance de La Petite est très différente de ce que tu penses!^^
    En ce qui concerne ta question : étant solitaire de nature, et diablement curieuse de tout, le net m’est indispensable. C’est terrible à dire en fait… Mais je ne cesse d’être à l’affut de nouvelles créations et d’inspirations pour mon travail artistique, alors le net est une mine d’or…
    J’ai toujours eu peu d’amis, mais il y en a quelques uns avec qui je converse souvent par le biais du net, car je ne peux aller les voir souvent.
    Cependant, je me passe très bien d’internet pendant quelques jours, voire semaines. Même si, quand on veut avoir une vie artistique et se aire connaître, le net est utile, donc je ne suis jamais absente très longtemps de la toile…

    J’espère que ça réponds à ta question, dans ce post très intéréssant!

    • Emily G. dit :

      J’ai vu ça, oui !^^ Parfois, on a des a priori incompréhensibles !
      Pour ce qui est de l’importance du net, ne m’en parle pas. J’en suis à me demander comment faisaient les gens avant. Tant de savoir à portée de clic, c’est assez phénoménal.

  2. Mona dit :

    Ah, c’est compliqué. J’ai un peu le même rapport que toi aux blogs, je connais et j’en tiens épisodiquement depuis 7 ans (j’ai eu un joueb en 2003, quand tout ça a commencé et qu’on avait créé le mot joueb pour blog, ce qui n’a jamais marché en français), j’en lis, ça change, il y a des fondamentaux, j’en découvre de nouveaux (dont le tien !) avec bonheur. Ca ne m’empêche pas de ne pas savoir qui est Michaël Vendetta.
    J’ai des amis, des connaissances, des copains/copines en grand nombre et pas forcément le temps de les voir beaucoup. Le blog est devenu ça, un moyen de donner de mes nouvelles à des gens auxquels je pense mais que je n’ai pas trop l’occasion de voir.
    Je ne pense pas avoir une « double » vie même si parfois…

    • Emily G. dit :

      Un « joueb » ? C’est encore plus laid que »courrie » je trouve !
      Quand j’étais en Chine, mon blog servait aussi à donner des nouvelles à mes amis, à me relier à la France, mais à présent mon optique n’est plus la même, j’ai vraiment envie de faire partager mon « moi intérieur » (toutes mes confuses pour le terme) et j’ai vraiment l’impression d’avoir un petit cocon sur le net !
      Pour Vendetta, tu ne perds absolument rien, hein. Au contraire, j’allais dire 😉

  3. sierralemon dit :

    J’ai un peu le même regard que toi sur tout ça. Je n’ai pas deux vies bien distinctes, même si je me dévoile peu sur mon blog et si j’en parle rarement dans la « vraie vie ». Mon amoureux connaît mon blog, ma mère aussi, j’ai de très rares amis qui me lisent (d’ailleurs ce sont ceux qui lisent les blogs en général, qui baignent là-dedans).
    Mais je vois ma vie comme façonnée par mon blog. Il influe sur ce que j’écoute, sur ce que je vais voir au cinéma, peut-être sur ce que je porte (ça c’est vraiment dans une moindre mesure). Je pense à ma vie si je n’avais jamais eu de blog (depuis 8 ans, j’ai toujours eu un blog), si je n’avais pas le même rapport à internet… Elle aurait été bien différente ! Je crois que j’ai acquis comme ça une certaine culture G, que j’ai peut-être des goûts musicaux plus affirmés, et c’est vrai que lorsque je me rends au cinéma, je garde à l’esprit ce que j’ai lu ici et là, ce qui m’a donné envie de voir tel film, etc.
    Et le blog me permet aussi de garder une trace de tout ce que j’aime, c’est à la fois un journal (pas très intime), un pense-bête, un carnet qui me permet de me rappeler de certains livres/films que j’ai lu/vu, etc.

    Sinon, j’ai loupé Service public mais l’ai téléchargé pour pouvoir l’écouter séance tenante !

    • Emily G. dit :

      L’univers des blogs ( et le net en général d’ailleurs) m’a également fait découvrir un nombre incalculable de choses. D’ailleurs, si je me souviens bien c’est sur ton blog que j’ai découvert Marissa Nadler dont je suis une fervente auditrice depuis !
      Le Service Public d’aujourd’hui m’a un peu déçue, je n’ai pas eu l’impression d’avoir appris grand chose. Mais de toute façon, quand on évoque les blogs mode, j’ai le sentiment que ce sont toujours les mêmes phrases qui sont ressassées : machine décrypte telle tendance pour nous aujourd’hui/ nous avons suivi machine et machine, blogueuses mode, dans une séance shopping/ les blogs mode remplacent les magazines féminins/les blogueuses mode font la pluie et le beau temps/ le vintage, le mix, la création …

  4. sierralemon dit :

    Et puis surtout les blogs c’est une manière de se confronter à des univers proches du sien, de rencontrer virtuellement des gens qui ont un peu la même vie intérieure que soi.
    Mes amies à moi ne sont pas loin, mais on ne partage jamais complètement les mêmes goûts, on n’a jamais vraiment les mêmes envies, et c’est peut-être ça qui me manquait et que j’ai trouvé sur les blogs.

  5. camille dit :

    Je suis la seule de mes amies à avoir un blog, enfin mon amie journaliste en a un, mais ce n’est pas vraiment un blog pour moi, elle y recopie des articles qu’elle a écrit pour la presse. c’est plus une carte de visite virtuelle en fait. Mes amies donc savent que j’ai un blog, mais pas toutes. je suis en train d’essayer d’exfiltrer des articles trop personnels pour pouvoir arrêter de cacher aux gens cette partie de moi en fait. Avant je voyais mes amis tous les jours, mais avec la fin des cours nous sommes séparés. Bref mes copines n’ont pas la moindre idée de qui sont violette, betty, alix ou Pandora. BFF connait Penelope Jolicoeur car je lui en avait parlé ainsi que Camille d’essayage, parce que la presse lyonnaise parle parfois d’elle. Et c’est tout. Je crois qu’elles me prennent un peu pour une star parce que parfois je reçois des cadeaux ou on m’invite à des évènements , mais ça n’arrive qu’une fois par an… j’aime le net et les blogs parce que ça permet de rencontrer des gens différents, de découvrir des vies différentes de la notre. Ca ouvre l’esprit aussi. On peut lire 10 articles sur un blog et les adorer en disant  » Oh elle est trop comme moi cette fille c’est génial » et puis un jour un article débarque et te prouve que non. Mais je ne fais pas de grands bons pour autant, ça apprend à ne pas se focaliser sur nos différences je trouve ( je me demande si je suis claire ou pas)
    Ce que je sais c’est que les gens qui n’ont pas de blog ne peuvent pas comprendre ce que c’est. Je peux très bien vivre sans lire des blogs, mais c’est tellement agréable… Moi qui suit curieuse de nature, ça me permet d’assouvir cette curiosité. Et j’adore découvrir des blogs qui me plaisent, comme le tien par exemple!
    pour revenir à YSL, j’ai commencé à écouter cette émission de 2000 ans d’histoire et c’était vraiment bien. J’adore la mode et son histoire (et comme je ne lis que très peu de blogs mode parce que ça me barbe vite, je suis adepte de la petite dose comme toi) je me sens tjs mal à l’aise quand je lis des articles  » la mode c’est nul » écrit par des gens qui lisent mon blog en fait, parce que je ne trouve pas ça plus nul qu’autre chose en fait… a contraire!

  6. flou dit :

    j’aime bien tout ce que je lis ici… le blog n’est pas un substitut à la vie réelle, c’est une autre partie de soi, qui ne trouvait pas forcément avant de lieu ou s’exprimer… j’ai commencé le mien un peu au hasard, sans savoir ce que j’y dirais, ce que j’y montrerais… après quelques mois je me rends compte que ça m’a beaucoup apporté, m’a redonné l’habitude d’écrire, au début meme sans etre lue, puis en suscitant des réactions… c’est une expérience à la fois solitaire (parce que les gens « de la vraie vie » ne comprennent pas forcément l’interet qu’on y trouve) et collective, puisqu’on apprend beaucoup des autres blogueurs/euses et aussi de la confrontation avec d’autres univers… je continuerai tant que ça m’apportera quelque chose, d’autant que ça ne m’empeche pas de continuer de tisser des liens sociaux par d’autres biais! Je supporte meme mieux le manque d’écoute de mes amis depuis que j’en ai d’autres prompts à réagir sur le blog… et suis donc plus sociable, qui l’eut cru?!

  7. madeleinemiranda dit :

    Hello!

    Ton article est intéressant, pour moi mon blog me ressemble et me complète, il n’y a pas de distinction entre vie réelle et virtuelle…

    La plupart de mes amies lisent mon blog, mes parents aussi et autres membres de ma famille; c’est un très bon moyen de continuer à partager mes photos et coups de cœur avec mes proches, car géographiquement je suis ‘loin’ de mes parents par exemple.

    Je perçois mon blog comme un chouette passe-temps, j’aime bien écrire et publier des photos, j’aime bien cet esprit de partage avec les autres… Les blogs permettent de découvrir de jolies choses, et c’est toujours plus plaisant que de regarder les infos ou la TV en rentrant du boulot!

    En plus mon blog m’a permis de faire de belles rencontres, d’avoir de nouvelles copines…

    Bisous!

  8. Shane dit :

    Je découvre ton blog et je me pose un peu les mêmes questions que toi… Je ne connais les blogs que depuis deux ans, et je commence tout juste à mélanger vie virtuelle et vie réelle car une amie journaliste en a ouvert un et m’en a fait part tout récemment (camille je te vole ta vie :-)).
    Comme toi je suis un peu solitaire car je suis plus ou moins entrée dans la vie active et mes relations avec mes collègues ne sont pas les mêmes que celles avec les potes à la fac, j’habite par la même occasion toute seule comme une grande, donc je n’ai personne à qui raconter ma journée le soir en rentrant, le tout assez loin de mes amis, ma famille et mon copain.
    J’apprends plein de choses sur les blogs, notamment tout ce qui concerne la mode car je n’ai jamais vraiment apprécié les magazines féminins, et j’y trouve aussi d’excellents conseils/critiques cinéma et littéraire. Contrairement à toi je n’arrête pas de dire à mes proches « j’ai lu ça sur un blog »…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s