Un jour en Chine.

Un temple, des moines, une maison de thé, la Cité Interdite sous la pluie et la Grande Muraille, quelques souvenirs agrémentés de littérature …

« Une cour. Il y a encore là un temple. C’est une salle ténébreuse d’où s’exhale une odeur de terre. Elle est garnie d’idoles qui, des trois côtés de la pièce, disposées sur deux files, brandissent des épées, des luths, des roses et des branches de corail (…) « 

Paul Claudel, « Ville la nuit » in Connaissance de l’Est.

« Onze fois sur douze, quand après son départ, je viens voir s’il a bu son thé, je retrouve le couvercle sur la tasse, et les feuilles flottant à leur gré dans le pâle liquide. Il n’aime que ses livres. »

Pearl Buck, Vent d’Est, vent d’Ouest.

« La vaisselle lui incombait tout naturellement. Ce qui le consolait, c’est que dans la salle d’eau collective, il n’y avait que des hommes à la vaisselle. Dans ces conditions il n’avait pas lieu de se plaindre. »

Chi Li, Triste vie.

« Il y avait sur chaque rive, se reflétant dans la rivière bleue, des arbres de suif et du blé en herbe, des fleurs sauvages, des poules, des chiens, des buissons et des arbres rabougris, des chaumières, des pagodes, des monastères, des paysans et des paysannes, de jeunes campagnardes, du linge séchant dehors, des moines, des vêtements de pluie en fibres végétales, des chapeaux en lamelles de bambou, le ciel, les nuages et les bambous. »

Lu Xun, Un joli récit.

« Les verres qui protégeaient les ampoules se brouillèrent et, en quelques minutes, la grande pluie de Chine, furieuse, précipitée, prit possession de la ville. »

André Malraux, La condition humaine.

 » – Quelle chose peut rester jeune à jamais ? s’exclama-t-elle en riant. Puis elle ajouta, après un temps de réflexion : Ainsi, moi, je suis d’un autre temps. A quel titre trouverais-je à redire aux nouveautés ? »

Wang Anyi, Le Chant des regrets éternels.

Publicités

10 réflexions sur “Un jour en Chine.

  1. Mona dit :

    Ces photos sont de toi ? En tous cas, le mélange images/textes est très réussi. Je comprends ta fascination pour la Chine, sans toutefois la partager.

  2. Emily G. dit :

    @ Bleu Cerise et Mathioulet : Merki ! 😉

    @ Mona : Oui elles sont de moi (ceci dit, à l’origine je les ai prises en couleur). Mmmm… Je ne suis pas a proprement parler « fascinée » par la Chine, mais c’est un pays que j’aime énormément, très singulier, possédant une culture très riche, attachant et finalement assez méconnu, sur lequel, vu d’Occident, on a généralement beaucoup d’a priori. D’ailleurs, je me demande si je ne vais pas faire prochainement un article expliquant (si tant est qu’on puisse l’expliquer) ma relation quasi amoureuse à ce pays !
    Concernant les textes, pour certaines photos j’ai du me creuser la cervelle et faire des fouilles archéologiques dans ma bibliothèques eheh.

  3. Océane dit :

    La Chine fait partie de ces pays dont l’histoire et la culture me fait proprement rêver, et ces quelques photos et lignes que tu nous présentes, c’est un bonheur, en ce petit lundi moyennement gai 🙂
    Belle semaine à toi !

  4. Eve.G dit :

    On dirait qu’on a changé de siècle dans tes photos c’est incroyable.
    Les textes associés sont parfaits (par contre tu te souvenais du passage que tu voulais associer ? parce que moi j’aurais galéré à essayer de retrouver la phrase qui illustre bien la photo. Chapeau)

    • Emily G. dit :

      Pour les citations, ne m’en parle pas, comme je disais à Mona j’ai du faire des fouilles archéologiques dans ma bibliothèque. Je savais dans que livre trouver ceci ou cela, mais je ne savais pas précisément quel texte j’allais associer à l’image. Pour certaines, ç’a été un vrai casse-tête !

  5. ela silk dit :

    Très beau ce post!^^

    ça y est, j’ai bien reçu ton charmant colis, il est arrivé sain et sauf et même pas déchiré! Cela m’a fait très plaisir, merci!^^
    Pour les personnes désirant savoir ce qu’il y avait dedans, rendez-vous ce soir sur mon blog!

  6. ela silk dit :

    En réponse à ton message sur mon blog :

    Oui, je suis une buveuse de thé…Et en plus, les dosettes nespresso, quand on n’a pas la machine, ça ne sert pas à grand-chose! Et puis c’est vrai, sans George, c’est beaucoup moins attractif!^^
    Non, par contre, le maté n’a pas trouvé preneur, je n’aime pas vraiment ça, mais bon, ça ne fait pas beaucoup de chose que je n’ai pas aimées sur la quantité…^^Et même ce cher Viggo ne pourrait m’y convertir! A moins d’un argument indiscutable! (hum, mais là je m’égare!)

    J’ai vu une seule fois un homme avec un poudrier dans son sac et c’était dans gossip girl (que j’ai regardé une fois par pure curiosité, mais…Enfin bon,je n’ai pas aimé)…Ce n’est pas vraiment à l’avantage du monsieur, donc, que ton chéri ne se morfonde pas!

    Bonne soirée!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s