Cette pierre précieuse enchâssée dans la couronne de la terre.*

Une envie subite de dolce vita et de gelati all’italiana, de Colisée et de Mont Palatin, de vacances romaines. Malheureusement, envie partagée par beaucoup, car le week-end a prix cassé déniché à la dernière minute a été pris d’assaut. N’en déplaise à César, sa grandeur attendra : c’est la Bohême et ses clochers noyés dans la brume du petit matin qui me tend les bras. J’espère ramener avec moi les chuchotement de Dvorak et le crissement de la plume de Kafka. Jusqu’à dimanche, portez-vous bien !

* Goethe, à propos de Prague.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s