Così fan tutte.

Je me prends actuellement quelques jours de vacances entre chez mes parents et la maison de ma grand-mère. Le village où vivent mes parents est le triangle des Bermudes de la téléphonie mobile : à un quart d’heure à peine de la ville, allez savoir pourquoi, on ne capte aucun réseau. Chez ma grand-mère, où l’on est pour le coup vraiment dans l’arrière pays, tout fonctionne bien, mais mon grand-père ne possédant pas Internet, j’ai beaucoup de lecture en retard et j’ai dû renoncer à tenir ce blog à jour quelques temps.

Pour tout dire, ça ne m’a pas fait de mal. J’ai bouquiné des vieux Gaston Lagaffe avachie sur le lit, joué de la guitare dans le jardin, fait du vélo sur les vieilles routes silencieuses en respirant l’odeur des figuiers, déraillé, mis mes mains dans le cambouis. J’ai cueilli des tomates et mangé des noisettes pas mures à même l’arbre, joué au chauffeur-livreur de lave-vaiselle pour mère-grand, marché sous le soleil dans le village désert, acheté des pélardons au marché. Bien entendue, je me suis goinfrée de mille et une choses, croissants et nutella au petit-déjeuner, gâteaux, turron espagnol, glace à la noix de pécan, fromages … Ma petite panse rebondie, soumise depuis quelques semaines au régime draconien « un repas par jour et beaucoup de vin rouge le soir », me souffle tout de même qu’il faudrait que j’arrête d’engloutir tout ce qui me passe sous le nez.

Je retourne à la civilisation lundi, car je recherche un appartement et compte bien le trouver le plus vite possible. Tout ce que j’ai pu visiter jusqu’à présent ne m’a pas convenu. Je suis assez stressée par la situation, car je reprends le travail à la fin du mois et j’aimerais bien être débarrassée de cette corvée avant la rentrée. Mes critères ont beaucoup évolué depuis le temps où j’étais étudiante, je ne veux pas vivre n’importe où, me sentir bien chez moi, le calme étant mon exigence principale. Croisez les doigts pour que je trouve dans la semaine qui vient mon futur nid.

Publicités

6 réflexions sur “Così fan tutte.

  1. sarimara dit :

    Au hasard des blogs j’atterris ici, et je me dis que le hasard fait bien les choses, car je m’y sens bien. C’est un plaisir de te lire, et je reviendrai, hasard ou coïncidence…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s